À propos

Barr al Aman pour la recherche et les médias qui est une association tunisienne qui vise à améliorer les politiques publiques par le biais des médias. Le nom de notre association « Barr al Aman » est un jeu de mots en arabe car lu rapidement, il devient « barlamane » ce qui veut dire parlement. En effet, nous évaluons l’impact des lois sur les Tunisiens en nous basant sur nos reportages, les travaux de recherches d’universitaires ou d’instances de contrôle comme la Cour des comptes.

BARRALAMAN“: L’émission radio hebdomadaire d’une heure traitant particulièrement des instances locales et nationales élues. Elle sera diffusée en direct ou dans les conditions du direct sur les ondes de la Radio Nationale Tunisienne. Son objectif est de présenter de manière concrète et proche de la réalité des citoyens les enjeux liés à la décentralisation, aux prochaines élections locales, mais aussi les procédures administratives, les fonctionnement et dysfonctionnement des institutions de l’Etat, etc.


YAWM SAID“: notre association coproduit la matinale de la radio nationale. Dans cette nouvelle formule, nous avons inclus une rubrique intitulée “le chercheur du jour”: Chaque jour, chercheur nous explique sur quoi et pourquoi il fait de la recherche. Qu’est-ce qui l’a le plus surpris dans ses recherches? En quoi cette recherche est-elle utile pour la société?


D’autres rubriques ont été introduites: “Les secrets de l’Etat”, “Invitez-vous à la radio!”, “Positive news”, etc.

Financement:

Les projets de Barr al Aman ont été co-financés par:

  • Les fonds propres des membres sous forme de dons
  • L’organisation canadienne Développement & Paix
  • CFI: l’agence française de coopération médias (projet Hiwar Tounsi)
  • Délégation de l’Union Européenne dans le carde du programme d’appui au médias tunisiens (PAMT) lien: https://eeas.europa.eu/delegations/tunisia_fr


  • Le Fonds Canadien d’Initiatives Locales*
  • CFI: l’agence française de coopération médias* (2 sessions de formation en 2016)

*Barr al Aman était un projet intégré à une autre association, ce financement ne figure donc pas dans les comptes de l’ONG Barr al Aman