Téléchargement

Emissions:

Les privilèges du tourisme sous conditions – Est-ce que le gouvernorat de Béjà a une plage? Pas évident de répondre à la question. La réponse est oui. C’est la municipalité de Nefza tout au nord du gouvernorat qui a un accès à la mer. Mais cette commune n’est pas une commune touristique. Elle ne dispose des avantages qu’octroient une telle classification. C’est d’autant plus étonnant que Nefza est au milieu de deux destinations touristiques majeures Bizerte à l’est et Tabarka à l’ouest.
Quels sont les outils dont disposent les habitants d’une commune comme celle de Nefza afin de faire de leur commune une ville touristique? Est-ce une décision centralisée, depuis la capitale? Quel est l’impact de la décentralisation dans ce secteur?

Télécharger S3EP06: – L’information, un accès à la municipalité – Le droit d’accès à l’information est souvent abstrait pour les non-initiés. Le droit de savoir, à quoi bon quand on ne sait pas ce qu’on ignore? C’est un défi déterminant de transformer cette lubie en une pratique saisissable et accessible à toutes et à tous. Afin de désacraliser cette démarche, nous avons suivi le destin d’une de nos demandes d’accès à l’information (FOIA) que nous avons envoyée à la municipalité de Tabarka et qui connaissait du retard, l’idée était de savoir pourquoi cela prend du temps? Quelles sont les difficultés auxquelles font face les fonctionnaires de la municipalité? Manque de pratique, manque d’encadrement, manque de moyen ou volonté de cacher ou absence de conviction de l’utilité de la démarche?

Télécharger S3EP05:  – Intérêts stratégiques nationaux contre économie locale traditionnelle – Extraction pétrolière ou tourisme ou pêche? Quelle activité économique choisir, l’extractive qui sert les intérêts stratégiques du pays ou bien le tourisme pourvoyeur d’emplois ou bien la pêche activité traditionnelle de la région. Ici, il est question des îles Kerkennah, à l’extrêmité est de la Tunisie. Ce paradis de quiété sur terre vit encore au rythme de la rose des vents avec des voiliers dont l’architecture est plusieurs fois centenaires. Cependant, ces iles se sont avérées riches en hydrocarbures. Résultat: deux sociétés: Thyna Petroleum Service et Petrofac, ne cessent d’extraire et de prospecter. Dernier projet en tête: aménager un deuxième accès à l’ile qui permettra à la société britannique Petrofac de pouvoir transporter le condensat, une matière utilisée pour la production du kérozène. Cependant, cette jetée se trouve au milieu de la zone touristique. Que pourront faire les résidents des îles face aux intérêts stratégiques de l’Etat? Comment gérer la différence au mieux, ou la contradiction au pire entre le local et le national?


Télécharger S3EP04: La décentralisation mentionnée dans la constitution ne va pas se manifester uniquement dans les collectivités locales (municipalités, régions et districts). Elle concernera également les autres pouvoirs à savoir le judiciaire. En effet, jusqu’en 2017 la justice administrative n’était représentée qu’à Tunis. Tout contentieux, entre les citoyens et l’Etat ou entre deux parties de l’Etat ne pouvait se résoudre que dans la capitale. Depuis mai 2017, 12 chambres régionales du TA ont été créées et elles sont actuellement en cours d’installation. La plus avancée est celle de Kasserine que nous avons visitée en compagnie du président de cette chambre régionale, Selim Labyedh.

Télécharger S3EP03: Vendredi soir, un agent pénitentiaire de la prison d’Ennadhour de Bizerte, après une soirée en ville décide de rentrer. Rien de plus normal que de prendre un taxi? Il monte à bord, « Ennahdour ». Direction nord-ouest. La circulation est dégagée, quelques feux de circulation. La ville est déjà derrière eux, un check point de police, ils prennent de l’altitude, c’est la colline, et le voilà arrivé. Fin de l’histoire? Pas pour le taxi. Il se fait arrêter au check point de police. Motif: cette zone ne figure pas dans son laissez-passer (autorisation de circulation). Pourtant, un taxi a le droit de circuler dans les zones municipales… Non, peu importe, ce n’est pas écrit sur son laissez-passer, donc, il n’a pas le droit d’être là, dans une zone rurale. Un dialogue de sourd! Rural, municipal, urbain, communal… c’est une course improbable et somme toute… infernale!

Télécharger S3EP02: Depuis mai 2016, chaque mètre carré du territoire tunisien est rattaché à une municipalité. Une réforme décidée et mentionnée dans la constitution de 2014. Au-delà de la théorie, qu’est-ce qui a changé en pratique depuis l’instauration de cette mesure? Reportage dans deux municipalités du gouvernorat de Zaghouan. L’une – Zaghouan – a été étendue l’autre – Saouaf – a été créée. Auparavant, seul 9% du territoire et un tiers de la population bénéficiaient de cette couverture. Pourquoi les municipalités ont-elles été créées ou étendues? Afin de mieux « servir » les citoyens. Par exemple: permis de bâtir, ramassage des ordures, aide aux ONGs, festivals, prise de décision participative et surtout élections des représentants… Ces « services » n’étaient accessibles qu’aux résidents des municipalités. Alors que les autres citoyens, majoritaires, vivaient dans des zones rurales et étaient régis par des conseils ruraux non-élus, dépendant directement du gouvernorat, lui-même dépendant du ministère de l’intérieur et donc de l’exécutif.

Télécharger S3EP01 : La décentralisation, ce nouveau système de fonctionnement de l’Etat promet d’améliorer le quotidien des tunisiens partout dans le pays. Nous avons réalisé de nombreux reportages dans toutes les régions du pays durant la première et la deuxième saison de notre émission dont nous vous proposons les meilleurs extraits ici. Nous avons fait le suivi des sujets que nous avions couverts évaluant l’avancée des projets, des problèmes et l’évolution de la mise en place des municipalités. La démocratie fourmille à échelle locale, écoutez cette heure de rétrospective!